vendredi 5 juillet 2019

Compromis

Le corps entier commandé par la raison, Kant à l'occasion se débarrassait de ce problème simple qui commande au corps en allant aux putes.

Transitivité

Faculté des individus sans talent à reconnaître sur désignation le génie.

Romains

Effet du stoïcisme sur la vie, on ne peut voir plus loin que les limites héroïques qu'il impose.

Entreprise

Samedi passé, pique-nique pour les employés de Fribourg dans la forêt du Bois-de Croix. Venu de Lausanne, je peine à trouver des glaçons. Après deux échecs en station-service le long de la route du Lac, j'en prends vingt kilos à Châtel-Saint-Denis que je déverse dans les glacières embarquées à l'arrière de la Dacia. Rue du Jura, près de notre kiosque, je me fournis en viandes, puis récupère C. et sa femme, les chefs de district. A l'heure du rendez-vous, nous sommes sous les arbres. Autour des vastes tables de bois, une congrégation de dames vieilles, d'excellente humeur, partagent un vin blanc à l'occasion d'un anniversaire. De l'une des participantes, voûtée et chenue, j'entends cette phrase qui m'enchante: "Moi, dans ma ferme…". Arrivent ensuite de jeunes fêtards et deux lesbiennes qui se becquottent sur un tapis de yoga. Nous avons allumé un feu, posé nos patates. Mais le temps se gâte. Les nuages cèdent, tombe une pluie drue. Les jeunes abandonnent. Privilège de l'âge, nous persévérons. Comme il se doit, le ciel s'éclaircit. Vient le Prisonnier, autrefois collègue de cellule de mon papa, puis cet employé que je rencontre pour la première fois, P. C. Plat, blond, tatoué, massivement tatoué, il a sa boucle dans le nez, des cavités dans les oreilles, mange "vegan" et parle dans les meilleurs termes de la musique outrancière qu'il aime et fait (il est musicien), et que j'aime et j'écoute, bien incapable de la faire. Ainsi, dans la lumière finissante et l'humidité, puis dans le noir, nous buvons  en excellente compagnie, jusqu'à minuit, une palette de Lowenbraü et du Chianti. Plus périlleux le retour, seul, en voiture, par l'autoroute déchirée d'éclairs à hauteur de Bulle, le capot frappé de grêle. A Lausanne, je trouve Gala, juste réveillée. Nous ouvrons des bouteilles et devisons, heureux et désordonnés.

Bonheur

Très heureux ces jours, sans horaire ni règles, et amoureux. Rien de plus souhaitable qu'une vie courante, aux prises avec l'aléatoire, vécue au rythme de ses envies. Ce dont je fais état, par contraste avec mes jours de dure sagesse, en Andalousie, le plus souvent seul, ces dernières années.

Union

Le dégoût qu'inspire au peuple premier, honnête, positionné sur le territoire ancestral, la veulerie criminelle des pouvoirs cooptés qui bradent pour un avantage de classe l'avenir des habitants de l'Europe s'accumule si bien ces jours dans les corps qu'il ne saurait tarder à produire un schéma néfaste.

Sinusoïdales

Gentillesse des Florentins. A l'oeuvre, un génie simple. Autant sont rectilignes, formalisées et pressantes les perspectives qui dessinent le corps majeur de nos sociétés d'ascendance germanique, autant sont curvilignes, organiques et  négociables les trajectoires que trace au sol la routine des Italiens - note que je prends à mon détriment, plombé que je suis par un atavisme nordique.

Liberté

Liberté d'expression signifie et ne peut que signifier: toute opinion que permet de formuler la langue vernaculaire, celle que les membres d'une même population ont en commun et entretiennent pour que commune elle demeure, a droit de cité.

Ecureuils

En dépit de la grosseur croissante des troncs, les écureuils étaient désormais à l'étroit dans les arbres. Le soir, réunis dans les méandres du bois, avides de signes à déchiffrer, ils se bousculaient pour apercevoir le ciel.

Réfugiés suisses

Des enfants de Villeneuve et Montreux, quelques uns de dix-sept, d'autres de vingt-cinq et trente ans, gagnèrent clandestinement le Maghreb. Débarqués à Tanger, ils errèrent dans le port puis s'installèrent dans des bleds reculés où les retrouvèrent d'autres Suisses des cantons de Vaud et Neuchâtel. Repérés par les autorités, ils furent hébergés dans des riads d'Etat, nourris, munis d'argent et pourvus de parrains de bonne volonté. Par désoeuvrement et bêtise, ils s'adonnèrent au vol à la tire et à la consommation de drogue, puis constatant que la police laissait faire et que les parrains de l'opération "un toit pour les immigrés suisses" les justifiaient, passèrent au viol et au pillage. Quand les parents de la jeune Leila, brutalisée et violée, firent le siège du riad où les enfants suisses étaient réfugiés, les politiciens, assistés de nombreux fonctionnaires, d'intellectuels et de l'imam, menacèrent les autochtones d'emprisonnement, eux qui, par leurs protestations, manifestaient un racisme indigne du Maghreb.

En ligne

Double difficulté de l'écriture quotidienne, en ligne. Sans cesse confronté au risque de dévoiler les traits de caractère de ceux que l'on aime, avec qui on vit; de heurter les sensibilités des personnes dont on a l'amitié, ou du moins l'assentiment. L'exercice relève de l'acrobatie. Et changer les noms n'y suffit pas: jamais les gens ne sont plus perspicaces qu'au moment de se reconnaître (quitte à se reconnaître dans des étrangers). Ajoutons les problèmes de pensée, et d'abord les opinions sociales et politiques, pour autrui autant d'occasions de lynchage. Un écrivain honnête? Qu'est-ce que cela? Un homme qui aurait complètement renoncer à lui-même. Autant dire, cela n'existe pas.

mercredi 3 juillet 2019

Degrés

Chaleur écrasante dans Florence. A l'aube, l'oie et le coq, vers sept heures le chien, puis ce petit monde se rendort et cède la place aux grillons. Dans l'après-midi, il fait 39 degrés. En voiture, par des routes tortueuses englouties de végétation je me rends à la palestre. La salle d'entraînement est en sous-sol. Le propriétaire que je viens de payer 100 euros, l'air content, ravi même, l'allume afin que je puisse en profiter dans l'attente du cours prévu pour vingt heures. Je fais des quats et des pompes. A Gala, j'ai dit la semaine précédente: il n'y a pas de fenêtres. Maintenant que j'ai la salle pour moi, j'y regarde de plus près. De fait, il y a un soupirail. Deux mêmes. Le bruit d'un moteur et le balai d'un jeu de phares me renseignent : ils sont percés dans un mur qui donne sur un garage souterrain. Plus tard, organisation de combats souples. Mon adversaire est un petit râblé, leste et bon boxeur. Il fait dix degrés de plus qu'à l'extérieur. Fin de la deuxième minute, je fais signe: mon destin n'est pas de mourir d'apoplexie dans un sous-sol de la rue Francesco Valenti.

dimanche 30 juin 2019

Enfants 2

Repas au pied des Dents-du-Midi. Le soleil baisse lentement. Sur les façades de pierre, les roses ne s'estompent qu'après vingt-deux heures. Repas de qualité valant confirmation: manger en Suisse est devenu un luxe, et je dis bien, en supermarché comme au restaurant. Pour l'hôtel, même constat. Depuis février, j'ai loué une cinquantaine de chambres de la Birmanie à l'Ukraine en passant par Madrid. Ici, dans nos montagnes que jalouse la planète, le standing est celui de la bonne parisienne logée en mansarde. Reste la nature, puissante, verticale, noire et verte, où le mieux est encore de planter le tente. Le lendemain, dimanche matin, balade avec les enfants sur les pistes de la station des Crozets. A tâtons, entre hypothèses et contraintes, Aplo et moi cherchons une solution pour le jour où il quittera l'armée début octobre. La note obtenue au baccalauréat est trop faible pour une entrée à l'université, il est trop âgé pour un apprentissage et à défaut, il s'agira encore de trouver une place, quant aux écoles privées de France qu'il espère rallier, je sais ce qu'elles valent: on y trouve des enseignants qui n'ayant jamais réussi à entrer à l'université ni trouver de travail sur le marché, vous expliquent comment "mettre toutes les chances de votre côté".