samedi 6 octobre 2018

Simple


Une théorie complexe n’est transmissible que simplifiée. Dans la société prémoderne, la simplification consiste à transmettre la théorie à un nombre limité de personnes ; dans notre société à la transmettre à tous sous une forme simplifiée.

vendredi 5 octobre 2018

Adversaires

Esquisses de combat avec un Tadjik, à qui je manque dire:
-Chinois?
Et qui me précède:
-Russian, Tadjikistan. Tu?
-Svizzera.
Et aussitôt frappe à la tête, alors que, si j'interprète bien, l'instructeur de boxe a répété : "pas de coups à la tête!".
Puis une Florentine a taille de guêpe qui vit dans la Palestre plus qu'elle ne la fréquente (trois jours que j'assite aux entraînements, elle est là quand j'entre, là quand je pars), et frappe avec une telle vivacité qu'il ne me reste qu'à encaisser et me maudire.

Vénus

A seize ans, peut-être dix-sept, je suis venu à Florence avec D. De ce voyage, il me reste deux images, une traversée du Vieux-pont qui se résume à une représentation du pont (j'imagine que nous l'avons traversé) et, aux Offices, la station de D. devant la Naissance de Vénus, entre la toile et un divan plat, en bottes, habillé de noir, cheveux ras, droit comme un piquet, une heure durant. A la fin, il eut ce commentaire:
-Une heure. Un minimum.
A l'instant, je sors une fois de plus en direction de Santa-Croce à la recherche d'un T-shirt et d'un carnet (difficile de trouver des produits utiles dans le centre de Florence; des marchands de couleurs, des trattoria, des céramistes, des antiquaires, des tamouls dépanneurs, mais pas de carnet, de casserole ou de T-shirt) et je m'étonne de la justesse des ambiances captées par les caméras de Risi, Scola ou Fellini à l'époque de la nouvelle vague: entre désordre et savoir-vivre, conversations lancées, terrasses minuscules et motos acrobates, cette Italie des cinéastes qui semblait mythique vue de l'étranger est toujours vivante. D'ailleurs, au pied de notre immeuble, sur la piaza Dei Ciompi, un équipe tournait une film; il y avait tant de badauds que nul n'aurait pus dire quelles étaient les limites de la scène.

Palestra

La Palestra se trouve à l'ouest de Florence, en direction de la mer. Lundi, j'y suis allé à pied sous la pluie. Seize kilomètres à travers le dédale des rues. Mon sens de l'orientation est excellent; mais ces temps, il ne fonctionne pas. Ou c'est la ville, historique, remplie de palais et de venelles, de passages et de places demi-closes. Au centre, il faut remonter les groupes de touristes, dans les sens interdits, faire l'acrobate entre les voitures. J'atteins mon adresse, la rue Monteverdi, mouillé de sueur et de pluie. Dans la cage, un entraînement de MMA, à l'entrée de la salle en souterrain, un roux à barbe qui me fixe d'un air las. Mon billet de 100 euros le rassure : je ne viens pas en curieux. Ce que je lui confirme: je serai là tous les jours. Le lendemain, je veux prendre un bus. Avis à l'amateur que je suis: ne jamais se fier à une carte touristique. Pourtant, contrairement à ce que croit Gala qui me reproche d'improviser, j'ai fait le nécessaire: repérages des lignes de transport public sur le site officiel de l'ATAF, report de l'arrêt et une croix à l'endroit où il faut descendre. Résultat, je me tape les huit kilomètres à pied, fais mes deux heures d'entraînement avec un instructeur sympathique et incompréhensible, trois mastodontes et deux filles, puis entreprend de rentrer, me perd, marche encore douze kilomètres.

jeudi 4 octobre 2018

mercredi 3 octobre 2018

Rêve français

Voyez-vous, disais-je en rêve, toute la corruption de votre société vient de l'impossibilité d'interpréter juridiquement la devise Liberté-égalité-fraternité.

Confidence

-Elle est jeune, charmante, gracieuse, elle parle plusieurs langues…
-Mais?
-Elle ne boit pas assez.

mardi 2 octobre 2018

Fruit

Entre la pomme et la cacahouète, ce fruit rare et florentin, le giuggiole.

Promotion du crime

Cravate étroite, sourire de télévision, le président de France pose entre deux voyous noirs et nus. Seul agit ainsi un homme qui se juge intouchable ou un homosexuel sybarite. Rançon de cette attitude folle et pour le peuple humiliante, le fond est atteint - je peine à imaginer comportement plus vil.

dimanche 30 septembre 2018

Florence 2

Marina nous avertit: il y a des moustiques. La proximité du fleuve, n'est-ce pas? Mais on pense: ils m'épargneront. Vient la nuit. Puis un moustique. Je me rassure: ça ira! En effet, ça va. Ce n'est ni l'Amazonie ni la Finlande des lacs, juste des bêtes fébriles égarées dans le dédale florentin. Tout de même, après avoir été piqué une et deux fois, je retire mes tampons de cire, car à la différence des spécimens tigres de Malaga, ces moustiques italiens sont sonores. Je guette mon attaquant. Il approche. Se pose. Je tape. Quand je m'endors, je me réveille: un autre. J'ai beau tapé, rien. Il dure. A force de réfléchir à la trajectoire en fonction du son, je comprends que c'est autre chose, de beaucoup plus nuisible.
-Il y a un muezzin, dis-je le matin à Gala.
Elle rit.
-Qui chante.
Elle croit que je plaisante. J'ouvre grand les fenêtres de notre chambre. En face de l'immeuble, contre la barrière du square, des hommes un cageot fixé sur un vélo. Ils vendent des sandwichs. D'autres vendent des godasses à même le trottoir.
-Et là, à la hauteur de la voiture blanche, c'est une mosquée. Enfin un centre culturel. Donc une mosquée.
A ce moment les cloches des églises se mettent à sonner et l'idiot culturel du sous-sol, pour faire bonne mesure, recommence sa vocifération.