samedi 17 février 2018

Epaississement

Quel intérêt un immigré? Pour vivre en société veux-je dire; précisons, vivre dignement (je crois avoir compris que c'est ce que nous essayons de faire depuis l'abattement des monarchies). J'entends les voix scandalisées! Les voix fausses de ceux que l'idéologie a ferré, ceux que la pensée ancillaire traîne dans le déni, la bêtise, ceux qui chérissent contre le bon sens l'humiliation participative. Demander à quoi sert un immigré! Est-il possible de se montrer si peu humain? Sans doute! Car enfin, les régulateurs permettraient-ils ce transfert massif d'incompétents s'ils n'y trouvaient un intérêt? Preuve que ce n'est pas la personne qui est regardée, mais son usage. Alors demandera-t-on, quel usage? Cela reste mystérieux. Sidérés, les dégoûtés dont je fais partie donnent dans la spéculation. En attendant - et l'expression souligne le drame que vit l'Occident - chaque immigré apporté sur le territoire participe à la liquidation de la liberté populaire, laquelle ne peut tenir qu'à un niveau de conscience critique affiné.

Allemand

L'allemand, encore l'allemand. Langue maudite, pourtant si belle. Les enfants refusent d'admettre qu'il faut de l'ordre et de la patience. Que la divination vaut son pesant d'échecs. Les pauvres! Plus j'en appelle à l'analyse rigoureuse, plus ils se cabrent. Ce que cette génération fluide est incapable de saisir, c'est que le progrès ne repose et jamais n'a reposé que sur la méthode.

Soleil

Si vive la lumière qu'il nous a fallut au réveil tirer les persiennes. La café préparé, nous sortons sur la terrasse coiffés de chapeaux. D'ailleurs, quand je mets la table du petit-déjeuner, je vais d'abord chercher mes lunettes. Pour la température, Luv attire mon attention: elle est exceptionnelle (plus exactement "semble", stricte comparaison avec la marmite genevoise). Je retire mon T-shirt et m'accoude sur la rambarde: nus, des enfants sautent dans les vagues.

Refermeture

Les enfants partis - je viens de les accompagner à l'aéroport-  le rideau tombe, c'est à nouveau le silence et le corps retrouve ses dimensions normales, à la mesure de l'appartement, de sorte que je me meus, comme à l'accoutumée, dans les limites d'une intimité construite.

Yé-yé

Dans l'héritage de Johnny Halliday, s'il possédait quatre, cinq, dix maisons, me retient, si j'en juge par les caprices modernes de l'ameublement, la répétition des utilitaires puisqu'une fois de plus je déménage ces jours ma modeste installation. L'idole de France a ainsi dû léguer à ses ayants-droits pas moins de trente poubelles de salles de bains, autant de porte-savons, la moitié de balais de chiottes et des centaines de kilos de couteaux-fourchettes, mais surtout, pour l'amoureux des draps que je suis, une quantité de literie qui, calculée au mètre linéaire, permettrait de tracer au sol, comme le firent à l'époque fantasmatique du continent Mu les primitifs surdoués qui espéraient accueillir les extra-terrestres, des signes de toute taille, dont je me plais à imaginer la bonne figure qu'ils feraient sur une de nos places emblématiques d'Europe, Saint-Pierre, la Concorde ou Trafalgar square.

jeudi 15 février 2018

Nordtt

Ces Espagnols! Extraordinaires. Du fait de ce qu'ils sont: ordinaires. J'entends -dit sans malveillance- quelconques. Ce que nous sommes tous. Sans nous efforcer. Naturellement. Là est le problème. Nous autres, imbéciles éclairés des pays du Nord, que faisons-nous, sinon s'efforcer à être autre que nous sommes? Sinon lutter avec des moyens déficients pour devenir des être moraux selon la prescription du jour? La flagellation morale n'a qu'une limite : l'expurgation de tout fantasme de construction authentique. Laquelle, histoire à l'appui, préfigure le sacrifice du corps.

Avenir

Cet après-midi, nouveau clochard au village. Une femme. Assise au mauvais endroit. J'aurais pu lui dire. Se poser sur le côté gauche du supermarché est moins prometteur. Sans compter qu'elle était trois bons mètres de la porte coulissante. Elle chantait. Voix fine, presque intérieure. En fait, une fille. Vingt ans, cheveux longs et plats sur les joues, adossée à un sac à dos. Une image d'avenir.

Soin

Je connais au moins deux homme seuls, l'un en Espagne l'autre en France, dont l'occupation majeure, et je me risque à dire pour les avoir entretenus et le faire encore aujourd'hui, la raison de vivre est d'entretenir avec un soin maniaque des maisons inhabitées, activité obsessionnelle qui confine à ce paradoxe: plus ils poussent les détails, moins ils peuvent concevoir qu'un jour quelqu'un puisse  y vivre.

Ouverture-forteresse

Ma fille qui vit en Suisse pense que le monde est à l'image de la société que lui décrivent, sur ordre de l'Etat, ses professeurs d'école.

En cours

Comment vivre dans un environnement rassurant?
Qui n' a pas tes défauts. Qui n'a pas de défauts.
Les qualités étant aussi des défauts, un environnement sans qualités.
Universel.

Oser 2

Paroles d'un enfant éduqué à mort qui conteste les éléments de son éducation, cette paroi extérieure, analogique, chauffée, aimable, répondante, qu'envient monstrueusement les victimes misérables qui sur le reste du globe, les mains tendues, errent.

Oser

Si on osait? Dieu soit loué, ou plutôt, louons je ne sais quoi (louer quelque chose, il le faut bien, quand ce qui empêche le désastre est plus qu'humain), il n'en va pas ainsi! Rares, ceux qui osent. Bien, les cris d'attaque des jeunes! Mais ce sont des cris, ce n'est pas de l'attaque, ce sont des excuses, rien que des excuses et des immobilités prochaines. Oserait-on, qu'il n'y aurait en lieu et place des grandes niches que l'on organise à la surface de la terre que des ruines en voie de dispersion. Alors, peut-être, aurions-nous fait acte momentané de suprématie.

Moeurs

Je suis l'homme d'une seule femme. Fut-elle absente, et même toujours absente. Je trouve cela épouvantable. Assorti à mon caractère, mais épouvantable.

Tranquille

Jours tranquilles, heureux. Les enfants sont là pour leurs vacances. Ils profitent de l'appartement avec le sentiment qu'il est impossible que je quitte pareil lieu (de même pour moi, sentiment rehaussé de l'obligation de brader ce mobilier neuf, acquis au prix fort, dont les Espagnols, désargentés, à qui je fais appel par voie de petites annonces, n'ont que faire). De fait, l'ensoleillement est aussi important ce soir qu'au printemps, les petits jouent nus dans les vagues. Luv désigne les trous sur la plage. Ce sont les chiens. Un peu plus tard, je l'attire sur la terrasse. Ils ont disparu. Un vent de sol balaie le sable et lisse les reliefs. Avec Aplo, nous étudions Hegel et Kant, Comte et la Nouvelle histoire (connais pas). Philosophie de l'histoire. Surpris, je vois que mon petite pensum, partie de l'essai, alors que je ne sais rien des approches récentes de la critique, recoupent l'analyse des rapports entre le fait et l'événement. Même chose quant au remplacement de l'objectivité par l'intersubjectivité, preuve que je n'ai pas su, tout en filant la bonne direction, pousser bien loin. Le devoir fini (celui du père veux-je dire, car pour ce qui est d'Aplo, il ne lui est demandé que cela, enregistrer les données requises pour le baccalauréat) nous allons acheter au Supersol une côte bœuf d'un kilo. En passant, je m'arrête au bureau de la multinationale pour résilier mon abonnement de téléphone (le dernier avant le silence) et l'employé, rouge, jeune, plastronné, pauvre homme, me sachant irritable, l'air  solide, prévoyant comme une machine, me dit:
-Attendez, Alexandre, on ne peut pas... Il faut le faire par téléphone. Une machine répondra à votre demande. Vous lui direz: "788&dRtXX*B".
-Et... ça marche?
-Oh, pour ça, ne vous inquiétez pas! Nos machines sont des experts.
Sorti de ce circuit,commun et court, car il n'y a dans le local que Luv et moi, je me dirige vers la banque Santander pour garnir mon avoir en compte. Cela fait, je demande un transfert d'argent à la guichetière, une Portugaise qui a scotché sur son écran la Virgen de Guadalupe. Elle demande à voir mon téléphone. Que j'ai oublié chez la multinationale. Alors, nous rentrons avec le bœuf, du lait et un beurre et je reprends la philosophie avec Aplo: théorie des artefacts dans l'Hippias majeur.

Enjeu

Tout l'enjeu de la discussion mentale, en tant qu'elle traite fondamentalement pour chacun du but de l'existence, consiste à savoir si, en cette époque-ventouse, on peut encore donner expression à sa liberté sans inféoder ses valeurs, ce qui revient à demander: la régulation nécessaire des énergies animales n'a-t-elle pas été dévoyée et retraduite sous la forme d'une régulation nécessaire des propensions symboliques?

Effets

D'idées, ils n'ont en que de floues, de sorte que toute focale les modifie.

Ce que j'aime

Ce que j'aime dans la militarisation du corps, c'est le contraire de l'ordre imposé et de l'esprit de troupe, principes qui aboutissent à l'arme collective des unités vivantes; ce que j'aime, c'est l'anarchie poussée au plus haut degré de son expression individuelle, la possibilité pour celui qui a consenti les efforts nécessaires à la construction  de la personne de déployer sa force hors toute limite circonscrite par l'imagination moyenne qui fonde la société.

Porte

Combien de fois frappe-t-on à une porte? Deux ou trois coups? Quatre? Tout dépend de l'énergie qu'on y met. Décision du geste, partant caractère. La question est donc de savoir combien de fois on frappe en moyenne.

Du régime de la ruse

Et soudain, devant la prison, le fourbe Ramadan nous découvre une maladie.

Fin du monde

Pleine nuit. Au ciel décolle un avion bleu. Il se redresse. A mes côté, un inconnu tend la main. Comme lui, je remarque l'aileron. Il perd son aplomb, il se froisse. D'autres passants s'arrêtent et fixent l'appareil. Le fuselage change de forme. L'avion éclate. Plusieurs avions en phase d'envol éclatent. J'attrape Gala par la main et je cours. Des morceaux ne vont pas tarder à s'écraser sur la ville. Quelqu'un s'écrie: c'est fini. Il a raison, je viens moi aussi de comprendre: c'est la fin du monde. Tout au plus peut-on tenter de survivre quelques heures. Nous fuyons, à pied, le long d'une route de campagne. "Il nous faut un véhicule!" Gala arrête un taxi. Sortie du noir, un femme voilée l'avait hélé avant nous. Gala négocie. Le chauffeur indique sa direction: opposée à la nôtre. Gala prend place. Je la sermonne: "mais enfin, tu vois bien, nous allons pas là, pas elle, pas cette femme !" Tout de même, nous atteignons les champs. Ils sont barbelés. Nous ne pourrons pas cisailler, dis-je, il faut se blesser. Et fixant le ciel obscur, je me demande: combien de temps dure la fin du monde?

Horizon

De Mamie et Mémé, bien qu'elles vinssent toutes deux chaque jour la chercher au parc, elle ne se souvenait que de celle-ci, laquelle entrait dans le bac à sable, alors que celle-là, craignant pour la propreté de ses chaussures, restait sur la pelouse.

mardi 13 février 2018

Attaque

Les motifs de s'attaquer à la société sont plus nombreux à cinquante ans qu'à vingt et plus puissants les moyens de l'attaque. S'il en était autrement, de quel effort de participation pourrait-elle se prévaloir; existerait-elle sous une forme aussi aboutie? La jeunesse renverse des obstacles à sa mesure, des illusions. Ce que contrent, quant même ils sont numériquement inférieurs, les gens d'âge, c'est la charpente interne, et d'abord en se démettant du rôle qui leur échoit.

A bas

Occupé à formuler, une fois de plus, les règles de l'analyse de texte allemand pour mes enfants qui seront, en juin, confrontés à des examens qui valent diplôme. Lorsque j'arrive au bout des tableaux de déclinaisons et des prépositions qui commandent des cas (en sixième année, ils semblent découvrir les régimes de la langue), nous traduisons les livres du programme. Pour mon fils, l'œuvre - j'exagère: les pages - d'un journaliste sur Marlène Dietrich et le genre sexuel; pour ma fille, un livre sur l'Allemagne et ses spécialités turques.

Andalousie

"Vois-tu me dit cette femme, moi, j'aimerais voyager, mais je ne peux pas imaginer quitter l'Andalousie."
Et les yeux dans le vague, après un silence:
-Non, vraiment, je ne vois pas comment je ferais.

Rêve

-Où est votre employée? La fille que j'ai rencontré ici, hier soir.
-Morte.
Et les propriétaires du commerce, indifférents, vaquaient à leur occupation tandis que je me remémorais le visage gracieux de cette vendeuse de dix-huit ans.
-Mais, hier soir...
-Elle est morte ce matin. De la charbonade.