samedi 3 mars 2018

Film

Ce samedi, à l'heure de la sieste, Massio klaxonne, comme je lui ait dit de faire lorsqu'il arriverait au village avec le déménagement. Son collègue n'est pas du voyage, il est accompagné de deux femmes. L'une doit être son épouse, l'autre sa fille, bien qu'elles semblent du même âge. Elles traversent le pays pour la première fois, me dit l'Uruguayen. Sans trop s'éloigner du camion, elles regardent les maisons de pierre. La fille s'exclame : "c'est comme dans un film!". Une demi-heure plus tard, le camion est déchargé, elles ont vu la rivière et la place, elles font adieu. Seize heures de route pour cette visite.

Aucun commentaire: