samedi 11 novembre 2017

Audit

Technicienne la démocratie qui qualifie de populaires les mouvements qu'elle orchestre par le haut.

Watzlawick

A sa femme il écrit: "jamais je n'avouerai que je ne peux vivre sans toi."

Prédateurs

Des pécores en mal de visibilité dénoncent pour abus sexuels ces hommes qui nonchalamment leur ont mis la main aux fesses. Nul doute que ces protestations contre la nature n'aient été conçues par des esprit masculins intéressés en raison de visées autrement prédatrices à asseoir leur domination politique sur nos sociétés occidentales en détruisant les dernières forces de la population blanche.

Légumes

"Oui, me dit le médecin, mais bien que pollués et quelque peu malsains, mieux vaut manger des légumes que n'en pas manger."

Avoir

A quel moment se dit-on, "j'ai vécu". Cela dépend de la morale de chacun.

Bruit

Amour étrange du peuple pour le bruit.

Dodge

A pied au garage pour aller y récupérer ma Dodge. Au lieu du véhicule neuf que j'attendais, je trouve une guimbarde terreuse. A deux kilomètres du village, sur une route défoncée, elle fume, casse et coule. Le vendeur m'accueille dans sa famille, retarde le moment des excuses, préparer à manger, louvoie. Quand survient le mécanicien, le patron explique la situation; j'entends dire à ce dernier que ma Dodge a été vendue à un Américain de passage qui en donnait le double du prix. La famille m'emmène dans les profondeurs de l'appartement et me dorlote. Elle m'offre sa fille, une adolescente. A l'aube, je quitte la chambre et cherche la voiture. N'ayant rien trouvé au village, je tente de rebrousser chemin, mais la route qui mène à l'immeuble où vit le garagiste est obstruée par des blocs de pierre. "Après, c'est le territoire des Serbes", me prévient un passant. Comme j'essaie de passer, je me retrouve à ramper dans un tunnel de fortune. A la première bifurcation, il y a deux voies. L'une fermée par une porte basse donne sur un puits, l'autre mène à la barricade serbe. "Il n'y a rien plus rien à faire, me dis-je, réveille-toi !" Je répète, "je veux me réveiller", puis j'imagine que je remue et en même temps je me propulse pour gagner la surface. Me voici assis dans le lit.

Enregistrement magnétiques (1952-1961)

Seule son intuition ajoutée à sa grande intelligence on permis à Debord de demeurer génial dans le n'importe quoi.

vendredi 10 novembre 2017

Nouveau monde

Le quai vide et la mer blanche de soleil, car les villageois la semaine n'y viennent plus; un couple, un homme et son chien, quelques pas dans le sable, très vite ils se rabattent sur la place et vers les rues. Cela ressemble à un monde construit aujourd'hui et vécu demain, un monde qui aurait perdu les deux tiers de sa population, un monde ralenti, silencieux, secret.

Orientation

On ne s'oriente dans l'espace qu'au moyen de valeurs. Les valeurs dépendent d'un principe. Or, si la liberté découle de l'action, aucun principe qui en impose n'est recevable. Telle est l'aporie à laquelle est confronté l'homme épris de liberté. Son tort est de croire que la liberté est un principe quand elle n'est que la somme possible des orientations dans l'espace.

Eliza

Rêve de répétition cette nuit. Des choses vues et pensées le jour se répètent devant l'esprit qui les considère de l'extérieur, comme si elles étaient spontanées, neuves, ce qui produit l'apaisement. Peut-être n'avait-elles été qu'entrevues ou pensées incomplètement, dans quel cas c'est le processus psychanalytique dans sa fonction de base qui est à l'œuvre, mais cela m'a fait penser à Eliza, l'ordinateur primitif installé par Weizenbaum dans son institut de recherche l'année de ma naissance . Afin de soulager l'anxiété de ses collaborateurs, l'Américain avait créé un ordinateur qui reformulait sous forme de questions et de sollicitations les confidences que ceux-ci tapaient sur le clavier, produisant ainsi une décharge émotionnelle proche de celle que m'obtint le rêve de cette nuit.
AF à l'ordinateur - Je me demande ce que je ferai si je quitte l'Espagne.
L'ordinateur - Vous songez à quitter l'Espagne? Je comprends. Et que ferez-vous?
AF à l'ordinateur - J'irai dans la montagne.
L'ordinateur - Vous irez donc dans la montagne.
AF à l'ordinateur - Oui, mais je ne sais pas si c'est bien.
L'ordinateur - Non, vous ne savez pas si c'est bien.


L'optimiste et son contraire

Optimisme et pessimisme ne sont pas fonciers. Ils sont le fruit de l'expérience. Nul ne sait quand il a cueilli, ingéré et assimilé ce fruit, ni quel il fut, mais dès lors, chaque jugement portera inconsciemment une marque. Or, celle-ci à des conséquences considérables. Une fois aboutie l'analyse d'un problème, les conclusions seront en effet toutes différentes selon que l'on privilégie, pour définir l'action à venir des hommes et ainsi la résultante du problème posé, le principe optimiste ou le principe pessimiste.

jeudi 9 novembre 2017

Méthodes de plumage

Plus un jour sans qu'apparaissent, recyclées sous des dénominations neuves et prétendument au service de la démocratie, des méthodes de gouvernement empruntées à l'Union soviétique de la dernière période, celle des technocrates. La question étant: pourquoi maintenant, trente-cinq ans après le règne d'un Andropov? Existe-t-il aujourd'hui un "momentum" qui garantit la réussite de cette entreprise liberticide?

Maîtresse

La classe finie, je disais à la maîtresse d'école dont j'étais l'invité, "Anna m'a parlé de toi...", et suspendais la phrase forcé d'admettre que la maîtresse était aux côtés d'Anna lorsque cette dernière s'était adressée à moi et que je ne pouvais prétendre séduire cette maîtresse si j'étais incapable de me souvenir de sa présence lors d'un repas tenu deux jours plus tôt, mais comme on fait en de pareilles circonstances, plutôt que me taire, je poursuivais, "excuse-moi, cette confusion est liée à l'antigéométrie et à l'irrationalisme... tu fais également partie de ce mouvement, n'est-ce pas?". Sans comprendre, la maîtresse hochait la tête et je songeais "tu sais que cela ne sera pas possible, elle manque de vivacité, ne comprend ni ne comprendra!"

Merde

Dans un magazine de sport espagnol parmi les mieux cotés, trois pages sur la merde: conseils pour analyser sa forme, sa couleur, son odeur et ainsi déterminer les modifications à apporter au régime de l'athlète.

Communication

Enseigne sur un hangar près de Séville: Antiquités d'époque.

lundi 6 novembre 2017

Information

La synchronisation de l'esprit avec les machines de traitement de l'information bloque la critique, celle-ci exigeant une temps désormais indisponible; mais dans la mesure où l'esprit ne peut assimiler une information sans la soumettre à critique, l'information et sa critique sont fabriquées simultanément sur décision de l'émetteur. L'information brute que nous croyons assimiler par la critique est une information semi-brute qui contient sa propre critique.

dimanche 5 novembre 2017

Fourmis

-Il y a des fourmis, dis-je au gérant de l'immeuble.
-Où ça?
-Dans l'appartement, au salon, derrière les murs. Je laisse tomber une miette, elles sont là.
-Evidemment, si tu laisses de la nourriture ouverte.
-Mais dans la cuisine?
-Non, non, pas de nourriture.


Michael Jackson

Michael est assis sur la banquette arrière. Je suis à son côté. Le chauffeur se gare. Je sors de la camionnette, sécurise les abords, sans me retourner frappe contre la vitre. Au signal, l'autre garde du corps quitte la camionnette avec Michael. L'artiste va devant, l'escorte derrière, j'ouvre la voie. Soudain l'attaque. Deux fans armés d'AR-15. J'abats le premier d'une balle de 9mm dans la tête, le second fuit, je le touche à l'épaule, puis au cou, il tombe, je recule, tire deux fois pour couvrir ma retraite tandis que l'escorte couvrant Michael de son corps l'embarque dans la camionnette. Le chauffeur démarre, m'embarque et quitte le hangar. Exercice complété dans les règles de l'art une fois sur trois.

Film

D. a fini de monter le film de notre voyage dans l'est. Il annonce qu'il l'envoie. Je l'en dissuade. C'est qu'ici, chaque jour, j'écris en fonction d'images mentales. Si je visionnais les images tournées, il n'en resterait rien.

Un homme normal

Une fois de plus, un procès m'est intenté. La plainte est le fait d'un homme normal, et j'insiste sur le qualificatif. Peu importe le fond de l'affaire, ce qui m'intéresse, me fascine et me désespère, c'est cette psychologie primitive qui consiste à exiger que les instances rétablissent par le droit et la sanction une norme que l'on juge bafouée. Je m'explique - cet homme dont je parle, celui qui intente le procès,  est ce genre de caractère qui a mis en équation liberté et règlements. A ses yeux, il n'existe de liberté que dans les limites définies par les règlements. La liberté n'est pas un concept à réaliser mais une mise en conformité. Que ces règles changent dans le temps n'y fait rien (ce fait qui devrait ramener au concept par la critique demeure lettre morte). Dès lors, toute individu qui par ses agissements illustre une liberté incompatible avec les règles doit être mis en procès. Raisonnement aussi certain qu'effrayant. Dont je m'apprête à faire les frais.

Pêche

Deux ans que je suis devant la mer, jamais je n'ai vu un bateau de pêche. Quant aux rares pêcheurs qui jettent leur ligne, ils rentrent bredouilles. Pourtant, pas un restaurant, une gargote, un bar qui ne propose à son menu vingt poissons et autant de crustacés.

Femmes

J'envie ces hommes qui peuvent s'intéresser à toutes les femmes.