vendredi 11 août 2017

Homme nu

Rencontré une fois encore l'homme nu. De loin, on pourrait croire qu'il bande. Mais la chose est trop grosse. A l'observation, il a passé sa verge dans une bouteille de Coca-Cola, De là, cette rigidité. Peut-être s'agit-il de faire bronzer. Quoiqu'il en soit, la question se pose: est-il nu?

Essai

L'essai achevé, remis à l'éditeur voici deux mois, celui-ci impose à raison la refonte complète du manuscrit. Il a raison. Les thèmes, amenés par des développements logiques et un chapitrage à la rigueur académique, produisent dans la version actuelle un texte qui décourage la lecture. "Vous nous montrez tout ce que vous savez... Dites la même chose autrement!" A quoi je rétorque en toute sincérité: "c'est que je ne sais pas si bien ces choses, d'où la dimension didactique de l'essai dans certaines parties: il fallait que je m'entende!" Suite à cette demande de refonte demeure un problème, et il est majeur. Non pas, par où commencer l'exposé, mais par où le continuer, dès lors qu l'essai a pour but la défense d'une série de thèses démonstration à l'appui et que, faire l'économie de la logique, c'est passer à l'opinion, dont au tout et au n'importe quoi.

Bilan

Lire l'article que vous consacre un journaliste est une drôle d'expérience. Surtout s'il prétend établir une portrait psychologique pour définir l’œuvre plutôt que l'inverse. Se dessine alors sous vos yeux une figure du double et force est d'admettre que c'est peut-être bien celle-ci dont vous êtes affublé lorsque, faisant irruption sur la scène du monde (le moins possible), vous échangez avec autrui le lot de gestes et de paroles qu'impose la bienséance, confirmant de la sorte l'existence d'un auteur dont le caractère fantasmatique tient à l'élaboration partagée entre des ayant-voix au chapitre.

Criminels

Dans le jargon des mondialisateurs encravatés, "migrant" désigne de pauvres hères qui, intégrés à la société occidentale au titre d'esclaves, alimentent les filières de production industrielle et sexuelle selon le principe du jeu de l'avion. La citoyenneté leur est d'emblée reconnue puisque le statut d'égalité n'a plus de sens là où l'argent est le critère unique de hiérarchisation. Que ces individus corvéables soient sans alphabet importe peu. Seule compte leur capacité énergétique conformément au modèle ancien du métèque d'empire. Ils sont jugés rentables par les mondialisateurs s'ils font remonter les avantages de leur débauche de force au sommet de la pyramide. Leur programme d'emploi est bref; après usure, ils seront remplacé par d'autres "migrants" identiquement prélevés sur le stock des pays périphériques. Ensemble ces individus ont pour tâche de garantir que les privilèges des mondialisateurs seront conservés intacts jusqu'au point de rupture du système.

Festin

Hier, comme je courais le long de l'Isar sous une pluie battante les canards échappés du canal se gavaient de limaces.

Article de supermarché

Au supermarché local d'Unterföhringen, le papier toilettes s'appelle "Happy end".

En quoi Monpère

En quoi Monpère a-t-il contribué à mon travail littéraire? Il me montrait un monde fermé. Il le disait impossible à ouvrir. Il ajoutait qu'il fallait l'ouvrir, qu'il n'y avait même que cela qui comptât.

Carnet

La plupart des carnets offerts sur l'étalage étaient endommagés. Soit la tranche était décousue, soit le rouge de la couverture passait. Cependant, en prévision d'un long voyage, il me fallait en acheter trois. Je choisis les meilleurs. C'est alors que je reconnus mon écriture. Un petit texte, tracé de ma main, au stylo, figurait en première page du carnet le mieux conservé. Avec ce titre: Prison.
J'appelle la vendeuse. Elle se saisit du carnet, comme moi constate:
-Vous l'aurez perdu lors d'une précédente visite !
-C'est impossible, il y a un instant, j'ignorais tout de cette papeterie!
La vendeuse, persuasive:
-Quelqu'un l'aura volé à votre domicile pour le placer ici...
Je garde le silence et raisonne: d'abord, personne ne sait l'adresse de mon domicile; moi-même, je ne suis pas certain d'en avoir un; enfin, si quelqu'un s'était avisé de me soustraire un carnet, je n'aurai pas tardé à m'en apercevoir - ces derniers temps, j'ai peu écrit.
Comme la vendeuse s'en retourne, je manipule le carnet incriminé. Je m'aperçois alors que le texte n'a pas été tracé au stylo, il s'agit de la reproduction imprimée d'un fragment du  manuscrit original.

Mesure du temps

Sondermeierstrasse, cette barrière devant laquelle je cours. Il y a trois ans, son propriétaire repeignait. L'été dernier, comme je la longeais une fois de plus, je me souvenais de l'homme, accroupi, le pinceau à la main, un pot à ses côtés. Cette année, des cloques commencent de marquer les planches hautes. Si je reviens dans le quartier l'année prochaine et que ma course m'amène ici, nul doute que je ne retrouve le propriétaire, le pinceau à la main, occupé à rénover sa barrière.

mardi 8 août 2017

Phrases 2

Quand passait l'enfant prodige, les souris aboyaient derrière la palissade.

Phrases

Le roi pria les Suisses de me faire bon accueil. L'invite me rassura car je n'avais pas un sou.

lundi 7 août 2017

Rêve 3

Le long du lac, à pied, à l'aube, en compagnie de mon ami juif de Madrid, Daniel Bensadom. Je me jette à l'eau. Avant de m'éloigner à la brasse du quai, je revêt mes lunettes de de natation. Après plusieurs tentatives, je vois qu'elles sont trop serrées et prennent l'eau. Je me propulse sur quelques mètres. Bien que l'eau soit transparente, les coques et les quilles des bateaux au mouillage dans la rade m'effraient. Un livre apparaît sur ma droite. Son titre est: C pas comme C. Or, il est en espagnol. Je fais quelques brasses en direction du large quand j'aperçois qui arrivent vers moi deux classes d'élèves précédées de leurs maîtres. Les enfants marchent sans peine, droit dans l'eau. Ils se rendent à l'école.

Rêve 2

Dans quelques minutes, je vais donner une conférence sur la Chine devant un auditoire nombreux. Bien que je n'aie rien préparé, je crois pouvoir m'en tirer. Je récapitule: les réformes de Deng Xiao Ping, l'économie de marché et le monopartisme, les régions franches, la pollution, la reconfiguration urbaine de Pékin, les émeutes, les enjeux de la robotisation, le ralentissement de la croissance... Pour m'apercevoir que l'enjeu est ailleurs. Le chargé de relations me place face à un gâteau épais formé de pièces molles telles que hamburgers de chewing-gum, toasts, crêpes ou spirales de réglisses. Chaque pièce est à double. En les agençant dans le bon ordre, elles forment cet édifice parfait qui évoque un gâteau. Je m'attaque au problème, lorsque l'interprète chinois vole à mon secours: "vous avez de la chance Monsieur Friederich, le parti a décidé de vous laisser la nuit pour réfléchir!"

Rêve 1

Accroché au-dessus du vide, mes mains se crispent sur le bord de fenêtre. Il suffirait que l'homme qui boit dans le salon, à l'intérieur de l'immeuble, fasse coulisser le vantail pour que je puisse grimper et me sauver, mais il ne me fait pas cas. 

Shopping à Munich

-Quel dommage, fais-je remarquer à ma fille Luv, la façade de la cathédrale est en rénovation!
-C'est comme moi, mes deux magasins favoris sont en rénovation!

Homme nu

Au jardin anglais, au milieu de la grande pelouse qui flanque le Schwabinger bach, mais a vue des touristes, un homme nu, bien fait. Les mains sur les côtes, il toise les promeneurs, il se montre. S'il est vu, je ne sais pas, car sa simple présence suffit à créer le vide. Cependant, il s'écoule de tous horizons des chalands de vingt nationalités, parmi lesquels ces touristes du pétrole, noires comme des corbeaux, peinant derrière leur mâle. Nous l'avons vu cet homme nu vendredi et samedi. Il tient son rôle, par moment il décapsule une bouteille de bière et boit avec ostentation. 

Pommes

Au supermarché du village, devant ces pommes jaunes, calibrées, brillantes, vendues par lot de dix, je retiens Gala:
-Elles n'ont pas l'air bonnes!
Trop tard, les voici dans notre caddie. Peu après, elles sont dans la coupe à fruits. La semaine suivante, nous quittons l'Andalousie pour les Pyrénées - avec les pommes. Toujours aussi jaunes et rondes, elles occupent le plan de travail de notre cuisine, puis embarquent dans le coffre de la BMW à destination de Toulouse. Six jours passent, elles sont de retour dans les Pyrénées. Je les compte: il y en a toujours dix. Je ne me reproche rien, ma première réaction préfigurait mon attitude: je n'en mangerai pas. Gala s'était récrié: tu dois manger des fruits! Sonne l'heure du départ pour la Suisse. Comme Gala ne veut rien amener chez son fils, elle fourre les pommes dans un sac à commissions avec un chou, du céleri, un pot de miel, un demi paquet de café. Celui-ci reste chez Mamère, dans l'entrée de la ferme, pendant quatre jours, après quoi il regagne le coffre de la voiture. Depuis sept jours que nous sommes à Munich, les pommes sont là, dans un panier d'osier, inchangées, rondes et solides comme le premier jour. Nul doute, ce sont d'excellentes pommes, elles font illusion. L'avenir dira si elles tiendront le retour en Andalousie