mardi 12 mars 2013

Sous le coup de la maladie j'ai vécu les deux jours passés au Bounty Hotel de Bali en somnambule. Les jeunes Australiens n'avaient qu'une activité, gesticuler au son de la techno en avalant des buckets de coca-cola au gin. Que j'aille manger un riz en soirée ou prendre le petit-déjeuner je les trouvais  dans la piscine, les yeux épatés, ondoyant à la façon des mollusques. A quelques mètres le personnel en livrée servait aux rescapés des bols de Corn-Flakes et des omelettes au lard. Le vendredi, comme nous prenions un taxi pour gagner la gare et Java, un gosse nous a tendu un flyer: concours de nus et alcool à volonté toute la nuit (all you can eat and drink).